• Le comparateur de mutuelles santé du Groupe Gesco Assurances

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Jeunes diplômés : comment choisir sa mutuelle après les études

Publié le Vendredi 11 Mai 2018
Jeunes diplômés : comment choisir sa mutuelle après les études

A la fin des études supérieures, les jeunes diplômés doivent faire le choix de leur complémentaire santé. Certes, ils sont en général en bonne santé mais l’on sait qu’une bonne mutuelle permet de faire face à des dépenses imprévues.

Prendre ou laisser la mutuelle étudiante ?

Il est possible de conserver le maintien des droits de la sécurité sociale étudiante jusqu’au 1er octobre de l’année suivante. Si bien sûr, il ne relève pas du régime général.
C’est dans ce cadre que l’ex étudiant peut conserver sa complémentaire santé. Elle est souvent adaptée aux besoins réduits du jeune adulte.

Revenir à la complémentaire familiale

C’est la possibilité tout à fait intéressante pour les enfants qui ont moins de 25 ans : bénéficier de la couverture complémentaire de ses parents. L’option est à prendre en considération car elle peut s’avérer avantageuse au niveau financier : les garanties sont généralement étendues pour un prix tout à fait raisonnable, souvent 50% du prix payé par le parent.
Mais attention, les dépenses en santé d’un parent de plus de 50 ans ne sont pas les mêmes que pour un jeune et le coût peut être quand même élevé pour des garanties dont il ne se servira pas.

Si le jeune a plus de 25 ans, il est temps qu’il vole de ses propres ailes en adhérant à sa complémentaire personnelle.

Sa première mutuelle de « grand »

Comme pour tout adhérent, le jeune diplômé doit faire un bilan rapide de ses besoins : il porte des lunettes ? Il a des dents en mauvaise état ? C’est le moment de bien choisir le bon niveau de garantie pour l’avenir. Si en revanche, il n’a pas de pathologie particulière, il est possible d’opter pour une couverture minimale qui ne coûte pas très cher mais qui le protège en cas d’hospitalisation et prend en charge les actes essentiels.

La complémentaire santé de l’entreprise

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent proposer aux salariés d’adhérer à un contrat de mutuelle d’entreprise. C’est une solution très intéressante qui permet souvent d’avoir une mutuelle avec des garanties essentielles et qui est prise en charge à (au moins) 50% par l’entreprise.

Le jeune diplômé peut, si c’est prévu par la société, refuser d’adhérer à la complémentaire mais il faudra qu’il montre tous les ans qu’il est bien couvert par une autre mutuelle. Cela peut être celle de ses parents ou de son conjoint ou conjointe.