• Obtenez gratuitement des devis d'assurance santé sur Chronomut !

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Comment se faire rembourser un fauteuil roulant ?

Publié le Mercredi 20 Avril 2016
Comment se faire rembourser un fauteuil roulant ?

Il existe des dizaines de modèles de fauteuils roulants… et ils sont tous indispensables pour leurs propriétaires. Qu’il soit manuel ou électrique, destiné à faciliter le quotidien dans la salle de bain ou pour des déplacements extérieurs, le fauteuil roulant reste pourtant très coûteux.

D’autant plus qu’il n’est pas entièrement remboursé par la Sécurité sociale. Il existe des solutions pour bénéficier du meilleur remboursement possible.

Le remboursement du fauteuil roulant par la Sécurité sociale

Une partie du fauteuil roulant peut être prise en charge par l’Assurance maladie. Il faut pour cela qu’il ait été prescrit par le médecin traitant ou par un spécialiste. La prescription devra spécifier s’il s’agit d’une location ou d’un achat, mais également la durée d’utilisation, le type de fauteuil (manuel ou électrique), les caractéristiques spécifiques si la pathologie le nécessite…

Il faudra ensuite déposer une demande d’entente préalable auprès de l’Assurance maladie. Cette étape est essentielle pour bénéficier d’un remboursement de la part de la Sécurité sociale !

Le montant du remboursement est fixe selon le modèle de fauteuil roulant prescrit. Pour un fauteuil roulant à propulsion électrique et à verticalisation électrique par exemple, il faut compter un budget de 6 000 à 25 000 euros… et la prise en charge de l’Assurance maladie se monte à 5 200 euros.

En savoir plus sur Ameli.fr
 

Aides financières, complémentaires santé… des solutions pour financer son fauteuil

Pour financer l'achat d'un fauteuil, il existe d’autres solutions. Elles viennent en complément du remboursement de l’Assurance maladie.

Une étude de l’AFM-Téléthon estime ainsi que pour un coût moyen de 23 000 euros pour un fauteuil électrique, 57 % sont financés par la Sécurité sociale et la prestation de compensation du handicap. Une partie peut ensuite être financée par des fonds départementaux et associatifs (la Maison départementale des personnes handicapées par exemple), voire des mécènes privés. La complémentaire santé intervient également, sur des montants qui peuvent aller jusqu’à 2000 euros pour un fauteuil roulant électrique.

En savoir plus : quelles mutuelles remboursent les fauteuils roulants ?

Lire l’étude de l’AFM-Téléthon (fichier pdf)