• Obtenez gratuitement des devis d'assurance santé sur Chronomut !

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Remboursement des mutuelles : que signifient 100 %, 200 % ou 300 % ?

Publié le Lundi 20 Mars 2017
Remboursement des mutuelles : que signifient 100 %, 200 % ou 300 % ?

Lorsqu’on souscrit à une mutuelle, on choisit généralement les garanties qui remboursent le mieux ou qui proposent la meilleure prise en charge selon ses besoins… et si possible au meilleur prix. Mais à quoi correspondent les mentions « 100 %, 200 % ou 300% » ? Nos explications pour mieux comprendre et bien choisir sa mutuelle !

Des remboursements indexés sur la prise en charge de la Sécurité sociale

La Sécurité sociale pratique un tarif de remboursement qu’on appelle "base de remboursement". C’est le tarif de référence, qui correspond généralement à 70 % du tarif de convention. La part non remboursée par la Sécurité sociale est appelée ticket modérateur.

Par exemple, une consultation chez un médecin généraliste coûte 25 € lorsqu’il est en secteur 1. C’est le tarif de convention. La Sécurité sociale rembourse 70 % de ce tarif de convention, c'est-à-dire 16,50 €. Le reste est à la charge de l’assuré - ou de sa mutuelle lorsqu'il en possède une.

Lorsque le tarif de la consultation d’un médecin dépasse le tarif de convention, le remboursement de la Sécurité sociale reste le même. L’assuré doit donc prendre en charge une part plus importante.

Ce que remboursent les mutuelles

La base de remboursement de la mutuelle correspond généralement à 100 % du tarif de base de la Sécurité sociale. Dans le cas d’une consultation à 25 €, cela veut dire que la mutuelle rembourse le ticket modérateur, moins 1 € qui correspond à la participation forfaitaire.

200 % signifie que le remboursement s’élève à 2 fois la base de remboursement de la Sécurité sociale. C’est intéressant dans le cas d’une consultation peu remboursée par la Sécurité sociale. Et 300 % veut dire un remboursement équivalent à 3 fois le tarif de base de la Sécurité sociale.

L’exemple le plus parlant est celui des couronnes dentaires. La base de remboursement de la Sécurité sociale est de 107,5 €, et le coût réel d’une couronne varie en moyenne de 500 à 900 €.

  • La Sécurité sociale rembourse 70 % de la base de remboursement, soit 75,25 €,
  • Une mutuelle à 100 % rembourse 107,5 € incluant le remboursement de la Sécurité sociale,
  • Une mutuelle à 200 % rembourse 215 € incluant le remboursement de la Sécurité sociale,
  • Une mutuelle à 300 % rembourse 322,5 € incluant le remboursement de la Sécurité sociale.

Au plus les garanties sont élevées, au plus le montant des cotisations augmente. Mais pour un assuré qui prévoit des soins coûteux (médecins spécialistes, soins dentaires, soins optiques…), une mutuelle à 300 % ou plus peut rapidement se révéler très intéressante !

Nos astuces pratiques :
bénéficier de meilleurs remboursements