• Obtenez gratuitement des devis d'assurance santé sur Chronomut !

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Quelles mutuelles remboursent le mieux un bridge dentaire ?

mutuelles dentaires

Les soins dentaires sont souvent mal remboursés par l'Assurance Maladie. Le bridge est par exemple une technique qui permet de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. 

Le bridge a l'avantage d'assurer une bonne stabilité des dents, d'être esthétique pendant un ton relativement long, près de 20 ans. Le déséquilibre qui était dû à l'absence de dents est ainsi rétabli et cela permet d'avoir une mastication efficace. 
 
L'inconvénient principal est que le bridge est onéreux et mal remboursé. Découvrez nos solutions pour être mieux remboursé.

Quelles mutuelles santé remboursent le mieux ?

Pour les affiliés du régime général

Swisslife ASAF
SWISS Ma formule niv7 Florissanté Plus 6
500% (2000 € 1ere année) 300% (1000€ 1ere année)

Pour les Travailleurs Non salariés

Neoliane April Assurances
Neoliane Santé Pro SP4 APRIL TNS niv 5
300% (1400€ 1ere année 470% - 570% (1800€/an)

Vous pouvez comparer les meilleures prises en charge des bridges sur votre comparateur de mutuelles et d'assurances santé.

Quels remboursements de la Sécurité sociale pour un bridge ?

Il existe différents type de bridges et le tarif peut également varier en fonction de son emplacement dans la bouche.
La Sécurité sociale rembourse uniquement un bridge de trois éléments (deux dents piliers + un élément intermédiaire pour remplacer une dent absente) sur la base de 279,5 €.

Le taux de remboursement de la sécurité sociale pour ce type de bridge est de 70%, ce qui revient à un remboursement de 195,65 €.

Les tarifs réellement pratiqués pour la pose d'un bridge varient de 750 euros à 2500 euros.

Les points clés à vérifier avant de choisir votre mutuelle santé

Le choix d'une mutuelle avec renfort dentaire, peut s'avérer utile si vous devez effectuer une pose de bridge ou de couronne dentaire.
Vous devez comparer les mutuelles en tenant compte de plusieurs critères :

  • Les taux de remboursement : privilégier un minimum de 200% à 300% du TC

  • Les bonus de fidélité qui peuvent augmenter les taux de remboursement dentaires les années suivantes

  • Les plafonnements qui peuvent limiter les remboursements si vous avez plusieurs soins à effectuer

  • Les forfaits sur le hors nomenclature (certaines prothèses dentaires ou implants dentaires).