• Le comparateur de mutuelles santé du Groupe Gesco Assurances

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Le remboursement du podologue, comment ça marche ?

Publié le Vendredi 24 Août 2018
Le remboursement du podologue, comment ça marche ?

Vous avez mal au dos après une longue promenade ? Votre enfant tombe souvent quand il court ? Vous avez sûrement besoin de semelles ou des  orthèses orthopédiques. Ou seulement des soins pour soulager votre douleur.  Mais comment ça marche ?

Un podologue ou un pédicure ?

Ce professionnel de santé est le spécialiste des soins du pied.  Ces deux dénominations désignent la même spécialité. Mais il est admis que le podologue réalise les semelles orthopédiques alors que le pédicure est spécialisé dans les soins aux pieds comme l’élimination de cors ou de durillons. Son action est particulièrement importante pour les personnes atteintes de diabète qui nécessite une hygiène des pieds irréprochable.

La prise en charge des consultations

C’est le médecin traitant qui prescrit une consultation chez un podologue. Elle est prise en charge par l’Assurance Maladie mais de manière très faible. Il est donc recommandé de demander à la complémentaire de santé le remboursement du reste à charge. Les tarifs des consultations doivent être affichés dans le cabinet. Certains sont conventionnés mais ils pratiquent souvent des dépassements d’honoraires.

Lors de cette visite, le pédicure dresse un bilan complet de l’état des pieds et propose des actions. Cet examen permet de faire le lien entre posture, douleur et biomécanique des membres inférieurs.

Les orthèses et semelles orthopédiques

Lorsque c’est nécessaire, des semelles ou orthèses sont prescrites. Là encore, c’est le médecin traitant qui va décider de l’intérêt de ce dispositif. C’est indispensable pour obtenir une prise en charge. Un devis est établi avec les remboursements possibles par l’Assurance Maladie et la complémentaire santé.

Le podologue peut ensuite réaliser les semelles ou orthèses et les adapter au patient.

Pour les soins pédicures, la prise en charge est différente selon l’état de santé du patient, en particulier s’il est diabétique.

 

Photo : © Vladimir Sazonov - iStock.