• Le comparateur de mutuelles santé du Groupe Gesco Assurances

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Retrait ou remplacement d’implants mammaires : le point sur la prise en charge

Publié le Vendredi 10 Août 2018
Retrait ou remplacement d’implants mammaires : le point sur la prise en charge

L’explantation d’implants mammaire est une intervention systématique qui concerne toutes les femmes qui en portent. Dans quel cas est-elle remboursée ?

Pourquoi faut-il retirer ou remplacer des prothèses mammaires ?

Les implants mammaires ont une durée de vie variable allant jusqu’à une quinzaine d’années selon leur usure, les fabricants et l’évolution du corps. Dans tous les cas, les prothèses ne sont pas définitives. Chaque personne qui en porte doit passer par un retrait ou un changement d’implants à un moment de sa vie.

Le retrait d’implants mammaires peut aussi être demandé à la suite d’une rupture de prothèse ou d’autres complications. Seul le médecin, au cours d’un examen de suivi, peut indiquer une nouvelle intervention. 

Chirurgie réparatrice ou esthétique : les remboursements par l’Assurance Maladie

L’Assurance Maladie ne peut prendre en charge une explantation d’implants mammaires que sous certaines conditions. L’acte d’ablation, les frais d’hospitalisation et les soins post-opératoires ne sont remboursés qu’en cas de complication (rupture, fuite, infection) si la pose initiale relevait d’une intervention de chirurgie esthétique. Dans le cadre d’un acte de chirurgie réparatrice, la prise en charge peut aussi inclure les éventuels nouveaux implants.

Pour un simple retrait ou remplacement sans complication issu d’une intervention de chirurgie esthétique non remboursée dès la première opération, les frais restent à la charge de la patiente.

Le rôle de la mutuelle dans le remboursement de nouveaux implants

La pose comme le remplacement d’implants mammaires sont des interventions coûteuses, pour lesquelles il est intéressant de faire appel à une mutuelle. En fonction des contrats, la mutuelle peut prendre en charge les actes à visée esthétique même en l’absence de complication et les éventuels dépassements d’honoraires. Pour en bénéficier, il est recommandé de se renseigner avant d’envisager une première pose de prothèses mammaires.

Photo : © anetlanda - Fotolia.com