• Le comparateur de mutuelles santé du Groupe Gesco Assurances

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Gérer la mutuelle d’un proche en cas de décès

Publié le Mercredi 18 Juillet 2018
Gérer la mutuelle d’un proche en cas de décès

Le décès d’un proche s’accompagne malheureusement de certaines démarches administratives. La résiliation du contrat d’assurance santé en fait partie. Quelles sont les étapes et les délais ?

Résilier la mutuelle d’un proche après son décès

Dans les 15 jours qui suivent le décès, l’acte de décès doit être transmis à la complémentaire santé ou au gestionnaire du contrat de mutuelle. Il peut être accompagné d’un courrier simple de résiliation. Le prélèvement des cotisations pourra être stoppé. Si le prélèvement n’est pas stoppé immédiatement, les cotisations seront dans tous les cas remboursées en fonction du trop-perçu.

Selon les garanties, il peut être possible de bénéficier d’une certaine somme pour les frais d’obsèques. Il est donc recommandé de contacter directement l’organisme de mutuelle pour vérifier les démarches complémentaires à effectuer. 

Conserver la mutuelle familiale après le décès d’un membre de la famille

Lorsque le contrat de mutuelle concerne l’ensemble de la famille, l’organisme d’assurance doit également être prévenu du décès. Le contrat pourra être modifié en fonction des bénéficiaires de la complémentaire santé.

A noter : il est tout à fait possible de demander un accompagnement auprès de son conseiller. Cela permet de ne rien oublier dans une période qui est déjà difficile : factures restant à rembourser, carte de mutuelle à modifier…
 

Le conseil du Groupe Gesco Assurances

Il est aussi important de vérifier si le défunt a souscrit à une assurance prévoyance. En cas de doute, la recherche est possible auprès de la Caisse des dépôts.