• Le comparateur de mutuelles santé du Groupe Gesco Assurances

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Evolution des tarifs pour les soins dentaires en 2018

Publié le Vendredi 17 Novembre 2017
Evolution des tarifs pour les soins dentaires en 2018

Certains soins dentaires vont être plafonnés à partir du  1er janvier 2018, pour éviter les dépassements d’honoraires excessifs et éviter ainsi que les patients renoncent à se soigner. Dans le but de favoriser la prévention, d’autres tarifs seront revalorisés.

Quels soins sont concernés ?

Les tarifs de certains soins dentaires comme les prothèses seront plafonnés progressivement sur 4 ans à partir du 1er janvier 2018, avec une base de remboursement des couronnes à 120€ en 2019. Le tarif des couronnes céramométalliques passera par exemple de 550€ en 2018 à 510€ en 2020.

Pour quels publics ?

Les patients bénéficiaires de la CMU-C bénéficieront de mesures préférentielles pour limiter le renoncement aux soins. Ainsi, pour une couronne métallique, le plafond des tarifs dentaires passera de 230€ à 250€ et la prise en charge complète étendue à des actes supplémentaires, également pour les personnes éligibles à l’ACS.

Le tarif de soins conservateurs comme le traitement d'une carie augmente aussi, passant de 41€ à 67€ en 2018. La revalorisation de ces actes a pour but d’inciter les assurés à ne pas renoncer aux soins et à se rendre aux visites de contrôle régulièrement. Les patients diabétiques bénéficieront quant à eux d’un bilan parodontal à 35 euros.

Quels remboursements ?

Si certains soins dentaires sont en partie pris en charge par l’Assurance Maladie (comme la couronne par exemple), d’autres comme l’implant dentaire ne sont pas remboursés. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle et sur les garanties de votre contrat pour voir quelle partie est prise en charge pour les frais dentaires et s'ils correctement remboursés. En cas de soins importants à effectuer sur la durée, il peut être intéressant de payer des cotisations mensuelles plus élevées sur une année.

En savoir plus sur service-public.fr