• Le comparateur de mutuelles santé du Groupe Gesco Assurances

Votre mutuelle Santé en 2 minutes chrono !

N° Vert : 0 800 08 17 35

Appel GRATUIT depuis un poste fixe

Frais de santé 2018 : ce qui change au 1er janvier

Publié le Mardi 16 Janvier 2018
Frais de santé 2018 : ce qui change au 1er janvier

Changement d’année oblige, les dépenses de santé évoluent. Certains frais augmentent, d’autres sont au contraire mieux pris en charge. Le point sur les évolutions tarifaires en 2018 et sur vos garanties.

Les changements positifs

Le budget de la Santé met l'accent sur les publics fragiles en 2018. Parmi les bonnes nouvelles, les soins dentaires pour les bénéficiaires de la CMU et de l’ACS sont mieux pris en charge, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) et l’allocation adulte handicapé (AAH) sont revalorisées, respectivement de 30€ et 50€ par mois. 
Le plafond mensuel de la Sécu (PMSS) s’aligne sur l’inflation et l’évolution des salaires et augmente de 1,28%. Cette valorisation va par exemple bénéficier aux mamans en congé maternité qui percevront des indemnités plus élevées. Le dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus est pris en charge à 100% pour toutes les femmes à partir de 25 ans. Enfin, les victimes de maladies professionnelles seront mieux indemnisées. 

Ce qui augmente 

Le forfait journalier hospitalier passe de 18 à 20 €. Le prix des consultations* chez le médecin est également en hausse, ainsi que la rémunération des pharmaciens. 
Compte tenu de l’« insuffisance du service médical rendu », certains médicaments, notamment contre le mal de dos, ne seront plus remboursés.
Un arrêt maladie ne sera rémunéré qu’à partir du 2e jour (application du jour de carence pour les fonctionnaires). Enfin, les soins dentaires (traitement des caries, détartrage) devraient aussi augmenter. 

Le point sur les assurances complémentaires santé

Pour compenser notamment la hausse du forfait hospitalier et de la rémunération des médecins et pharmaciens, les cotisations des assurances complémentaires santé augmentent de 2 à 4% en moyenne cette année. C’est l’occasion de revoir votre contrat pour faire évoluer vos garanties si nécessaire et éventuellement faire jouer la concurrence d'une mutuelle à l'autre, en fonction de vos besoins. Pour économiser vos dépenses de santé, les conseils de chronomut.re sont aussi valables pour la France, à quelques spécificités près. 

*Notamment les consultations « complexes » et « très complexes ».